Le Tepetpili, Laboratoire d'alchimie des maestrias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Tepetpili, Laboratoire d'alchimie des maestrias

Message par Glawurt le Dim 16 Avr 2017 - 1:47

Désormais, le campement des maestrias sur les hauteurs de Suramar dispose d'une nouvelle installation, et pas n'importe laquelle. Situé dans le bâtiment sur la plate-forme la plus élevée accessible aux mercenaires, (Laboratoire de télémétrie), le laboratoire est apparemment en libre accès, bien qu'on puisse remarquer en s'approchant, la présence d'un parchemin accroché sur l'entrée ;

Règles d'utilisation du laboratoire Tepetpili

-N'importe quel maestria est autorisé à manipuler l'ensemble des outils qu'offre l'Académie mais il va sans dire que les mercenaires inexpérimentés en matière d'alchimie doivent être accompagnés d'alchimistes confirmés.

-Les maestrias sont autorisés à se servir dans la réserve de composants dans la limite du raisonnable MAIS doivent impérativement noter dans le registre ce qu'ils empruntent et seront éventuellement tenus de renouveler les stocks eux-même.

-Toute création alchimique doit impérativement être étiquetée et afficher de manière distinctive créateur, date de création, dangers potentiels et bien sûr contenu.

-Après utilisation, tout outil doit être soigneusement nettoyé et toute destruction accidentelle d'outil doit être signalée sur le champ à un alchimiste confirmé ou à un officier.


Informations ;

Le registre est posé sur la table ronde en marbre en toutes circonstances.

Un sceau d'eau est à disposition pour le nettoyage, si vous utilisez l'eau comme composant, utilisez les jarres.

Des carnets libres sont à disposition pour différentes prises de notes et observations particulière. Tout ouvrage laissé au laboratoire est à disposition libre de tous ses utilisateurs.

Les étiquettes et les ficelles sont rangées sur la première étagère tout à gauche.


Le premier étage de la bâtisse semble être strictement dédiée au stockage de composants, elle est remplie d'une dizaine de caisses, chacune comportant une étiquette indiquant son contenu.

À l'étage, sensiblement plus petit, se trouve le laboratoire à proprement parler. Tel que vous le voyez, il ressemble simplement à un établi, assez long et renforcé par une armature en fer. La hauteur ne sera peut-être pas adapté à tout les utilisateurs, mais la présence de chaises de tailles différentes indique que quelqu'un a déjà pensé à ce détail.
Du matériel d'alchimie semble fixé à la surface de travail, en l’occurrence une cornue, un alambic et un récipient gradué selon les mesures thalassiennes, orques et kaldorei. L'établi comporte des supports à verrerie sur le côté ainsi qu'une extension du plan de travail qui ajoute aisément plus deux mètres carré à la surface disponible.
En somme, l'assemblage ne paye pas de mine lorsqu'on le regarde de loin, mais vu de près, on pourra déceler divers enchantement dont sont imprégnés les matériaux même du laboratoire. Quiconque jettera un coup d’œil à l'intérieure de la structure pourra y remarquer d'ingénieux mécanismes facilitant le déploiement de toutes les fonctions du laboratoire.
L'intérieur du Tepetpili comporte de nombreuses étagères, certaines contiennent différents types de verrerie, tubes, fioles, éprouvettes rangées dans des compartiments sur-mesure, d'autres elles, soutiennent quelques livres, certains sont vierges, d'autres déjà bien remplis et la plupart traitent bien sûr de pratiques alchimiques. D'autres ustensiles tels qu'un creuset et des mortiers et pilons sont aussi rangés sur les étagères intérieures, qui semblent êtres accessibles des deux côtés de l'établi.
Il reste encore beaucoup de place à l'intérieur du laboratoire, que ce soit pour des fioles ou d'autres ustensiles alchimiques plus volumineux. Les espaces sont tellement optimisés et millimétrés que tout porte à croire que quelqu'un a déjà prévu de remplir ces étagères libres d'une manière ou d'une autre.
avatar
Glawurt
Académicien
Académicien

Messages : 77
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tepetpili, Laboratoire d'alchimie des maestrias

Message par Glawurt le Mar 18 Avr 2017 - 16:25

Il y a du nouveau au laboratoire, du nouveau matériel, et pas n'importe lequel. Du matériel de pointe d'origine réprouvée à première vue. Une rangée de scalpels et couteaux est posée sur la partie extensible de la surface de travail, ils sont accompagnées d'une étrange dague, bien trop ornementée pour avoir sa place ici. À l'intérieur de l'établi sont rangées pompes et tuyaux, typiques des pratiques des apothicaires réprouvés, ils partagent la place restante sur l'étagère avec un tube réfrigérant, si long qu'il rentre de justesse dans le laboratoire. Posée sur la table, une autre verrerie, elle aussi imposante ; des jumeaux de rencontre. Enfin, pour clore le cortège d'outils qu'a rapporté le troll de sa dernière escapade; un injecteur, lui aussi posé simplement sur l'établi.

Un coup d’œil au rez-de-chaussé et l'on pourra voir la caisse qui a servi a transporter tout ce fourbi, soigneusement rangée aux cotées des autres caisses à composant.

L'alchimiste averti n'aura aucun doute quant au potentiel du Tepetpili désormais, bien qu'il soit loin de rivaliser avec les plus illustres laboratoires d'Azeroth, rares seront ceux qui n'y trouveront pas leur bonheur.

Quant aux débutants en alchimie, et bien ils pourront s'émerveiller devant tout ce fatras de choses incompréhensibles et aux propriétés inconcevables mêlant burettes burlesques et cornues biscornues.
avatar
Glawurt
Académicien
Académicien

Messages : 77
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tepetpili, Laboratoire d'alchimie des maestrias

Message par Glawurt le Dim 28 Mai 2017 - 20:34

Fort du nouvel équipement apporté par Naestrae, le Tepetpili avait semble-t-il atteint la pointe de l'efficacité en terme de possibilités alchimiques.
En outre, les quelques habitués du laboratoire pourront remarquer l'apparition d'une nouvelle caisse au rez-de-chaussé de la vieille bâtisse. Le réceptacle cubique aux dimensions modestes est rangé à l'écart de la réserve de composants. La raison à cela devient frappante lorsqu'on s'en approche ; un morceau de papier collé sur le côté de la caisse affiche en orc et en commun les mots ; « Dangereux, nocifs, prudence ».



     Ceux qui oseront toutefois l'ouvrir pourront découvrir les quatre compartiments qui composent la boîte .
L'un est plein à moitié de globes en verre de la taille d'un poing d'elfe, la seule irrégularité sur le contour des récipients se présente comme un goulot étrangement large, fermé évidemment et auquel est accroché une lanière en cuir d'une vingtaine de centimètres. En soupesant le récipient on pourrait être frappé par son étrange légèreté et c'est en approchant l’œil qu'on pourra réaliser que le contenu n'est -étonnamment- pas liquide. Il semblerait qu'il s'agit d'un gaz à l'aspect laiteux. Sur chacune des fioles est indiqué en pattes de mouche et selon les règles du laboratoire les indications suivantes ;

Brume d'aveuglement, Gal'karu, [des dates allant du 21/05/37 au 26/05/37], cécité temporaire

Un petit parchemin roulé qui a tout l'air de se cacher dans un coin sombre du même compartiment pourra attirer l'attention des plus perceptifs. Le déplier révélera le processus de création de la substance dans son intégralité. Cela comprend le matériel nécessaire, les précautions à employer et le temps de création. L'ensemble de la manipulation, seulement à portée des alchimistes sûrs d'eux et prudents, est parfaitement possible avec ce qu'offre le Tepetpili mais requiert 24h d'attention continue.
La substance est un dérivé de l'huile de Pâlerette, connue pour ses dangereuses propriétés aveuglantes. Son utilisation sous forme de gaz plutôt que de poudre en fait une arme plus dangereuse mais également plus imprévisible. De plus, rien n'indique qu'elle se conserverait mieux sous cette forme, la formule poudreuse étant connue pour avoir une longévité particulièrement courte.



     Le deuxième compartiment contient lui, quelques tubes effilés contenant un liquide couleur ambre et particulièrement épais, du type qui accrocherait correctement à une lame le temps d'un combat. Les plus versés en science naturelle reconnaîtront la texture du venin de serpent. Là encore, chaque tube vient accompagné de sa petite étiquette à peine lisible ;

Venin foudroyant, Gal'karu, [des dates plus anciennes allant jusqu'à 02/05/37], arrêt cardiaque

Un autre parchemin roulé permettra à quiconque en prendra connaissance de connaître tout le système de fabrication de la substance, là encore avec tout les détails nécessaires. Il va sans dire qu'il ne s'agit toujours pas d'une manipulation pour débutant, même si les composants sont moins volatiles que l'huile de Pâlerette. Une fois encore, tout est à disposition au Tepetpili pour mener à bien la fabrication de la toxine décrite ici.
Le venin foudroyant a une composition plus créative que son appellation, heureusement. Il mêle du venin de serpent assez particulier, venant du Norfendre avec une dose très concentrée de suc de graine de Langue de Serpent. L'idée derrière cette association semble être, selon les notes du parchemin, de provoquer chez la victime un sursaut d'adrénaline suffisant pour fragiliser son cœur et le laisser à la merci des effets du venin. Les effets secondaires pouvant être une confiance en soi excessive et des mouvements plus vifs et vigoureux.

    Il reste encore des compartiments vides dans cette caisse, ce qui laisse penser qu'un certain alchimiste ici n'a pas encore fini de laisser exprimer sa créativité. Ou peut-être invite-t-il simplement d'autres à l'imiter.
     Chaque parchemin, à l'instar des flacons était signé Gal'karu. Une chose est sûre, le troll n'est pas le moins du monde égoïste concernant son art, reste maintenant à juger l'efficacité de ses créations.
avatar
Glawurt
Académicien
Académicien

Messages : 77
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tepetpili, Laboratoire d'alchimie des maestrias

Message par Sonaria le Jeu 29 Juin 2017 - 3:01

Dans le crépuscule de la soirée d'emménagement au camp, la demi-dieu sera venu déposer un cadeau tout particulier dans la réserve alchimique du Tepetelli. 

   Placée soigneusement dans le fond de la réserve, là où personne ne pourrai la faire tomber sans faire exprès, trône un gros réservoir en verre sphérique contenant un liquide blanc laiteux et clair à sa surface. A vu d'oeil , le réservoir dois bien faire cinq litre et semble renforcer avec des cordes en chambres. Une étiquettes collée sur le flanc de la sphère lira aux plus curieux :



Feu-Liquide
(Sonaria)
Liquide hautement inflammable et volatile

avatar
Sonaria
Visiteur

Messages : 18
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tepetpili, Laboratoire d'alchimie des maestrias

Message par Glawurt le Mer 16 Aoû 2017 - 21:06

Depuis le retour de Gal'karu, le laboratoire s'est mis à prendre un aspect pour le moins déconcertant pour ceux qui ne sont pas familier du juju et des colifichets trolls. Puisqu'il n'y a pas tant d'adeptes que ça au campement et qu'un seul troll, le coupable est tout désigné, mais rien n'explique ce subit intérêt pour de simples décorations.

Accroché à quelques mètres au dessus de la surface de travail du Tepetpili, une sculpture en bois semble surveiller les agissements de ceux qui travaillent sous son regard. En s'y approchant, on constate qu'il s'agit d'une tête de chauve-souris représentée de manière stylisée -certains diront minimaliste-, les oreilles ne trompent pas.

Sur les plus hautes étagères, hors de vue des moins curieux et attentifs, trônent quelques nouvelles fioles. Les tailles vont du simple flacon au bocal, ils contiennent divers organes plus ou moins gros et ayant détenu à des créatures de taille variables. Les organes sont parfaitement conservés bien qu'inertes, c'est probablement lié aux charmes en os posés autour sur lesquels sont inscrit en rouge des caractères zandali difficilement compréhensibles.
avatar
Glawurt
Académicien
Académicien

Messages : 77
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tepetpili, Laboratoire d'alchimie des maestrias

Message par Glawurt le Jeu 5 Oct 2017 - 1:24

Le Tepetpili trône désormais dans une des petites tentes qui borde le Quartier général de Sabot-de-Sang, les caisses à composant et celles contenant tous les flacons de production Maestria™️. Certes l'endroit est exigu, et surtout, la proximité de toute ces substances n'est guère rassurante, mais Gal'karu semble s'y être accommodé, comme l'indique tout son armada de fétiches trolls qui orne l'intérieur comme l'extérieur de la tente.

(Malheureusement, il n'y a pas de tente libre à la fois IG et IRP qui puisse correspondre à celle décrite ici ! Le laboratoire n'existe donc pas sur la carte du jeu, on peut cependant utiliser la tente servant pour l'infirmerie pour le Rp qui s'y déroulera cependant. (Si tant est qu'elle n'est pas utilisée au même moment, naturellement.) )
avatar
Glawurt
Académicien
Académicien

Messages : 77
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tepetpili, Laboratoire d'alchimie des maestrias

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum