Poèmes divers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poèmes divers.

Message par Canker le Mer 3 Fév 2016 - 0:07

Voili voilou, je ne trouve pas encore le sommeil, il ne tardera probablement pas à v'nir, mais j'viens de tomber sur un fichier ou j'avais écrit quelques poèmes du temps ou j'étais encore bien inspiré faut croire, aussi, j'me suis dit : "Boah, qui sait, on a qu'à demander l'avis général."



Aussi voici une série de poèmes que j'ai écrit y'a peut être un an ou deux, voire bien plus pour certains, ils sont parfois courts, parfois longs, parfois inspirés d'une rencontre sur un jeu, ou d'un coup de tête. A vous de me dire vos avis !



----------------------------------------------------------------------------------


Les Adieux.

Les Adieux sont toujours source de chagrin,
Il est toujours difficile de dire adieux aux siens.

Alors sur un ton triste et monotone,
On dit au revoir à de nombreuses personnes.

Parfois ce chagrin provient d’une histoire d’amour,
Mais ce n’est pas le cas de tous les jours.

Alors on assiste à la séparation de deux êtres chers,
Et ce sans ne rien pouvoir faire.

Les adieux sont donc une source de tristesse,
Et cela ne s’atténue hélas pas avec la vieillesse.


--------------------------------------------------------

Rencontre.

J’ai rencontré une fille un soir,
Ses yeux étaient doux et bleus
A coté d’elle tout paraissait illusoire,
Même l’immensité des cieux.

Aussitôt elle voulu s’asseoir
Comment le lui refuser ?
Ses cheveux étaient noirs comme le soir,
Sa beauté m’a aussitôt charmé.

A mon grand malheur,
Elle a dû partir de très bonne heure.
Je n’ai hélas pas pu connaître son nom
Mais elle m’a donné l’inspiration.

--------------------------------------------------

La jeune Muette.

Une jeune Muette est assise là près de moi, souriante.
Elle regarde le monde avec grand intérêt, elle est amusante.
Faisant de son mieux pour comprendre les gens,
Elle offre constamment un spectacle attendrissant.

Elle ne rechigne pas à la tâche
Quand il s’agit de se faire comprendre des gens.
Surtout si, ceux-ci ne font pas d’effort important
Pour comprendre les dires d’une jeune muette, et cela me fâche.

Aussitôt, je m’empresse de lui montrer,
Que je connais moi-même sa façon de communiquer.
Elle me répond donc, avec des gestes simples mais précis
Qu’elle est muette, mais pas sourde, pensant que je la voyais ainsi.

Aussi, avec le sourire, je me contente de lui répondre oralement,
Que je voulais juste lui montrer mon savoir, je m’en excuse sincèrement.
Ce n’est pas grave me répond elle, je vous aime bien
Et c’est grâce à ses paroles attendrissantes, que je pu trouver l’inspiration, enfin.

La chose à retenir de ces quelques rimes, 
Et c’est une chose qu’il ne faut en aucun cas jeter dans les abîmes. 
C’est qu’à tout instant et en toute situation,
L’on peut rencontrer des personnes charmantes et ainsi trouver l’inspiration.

------------------------------------------------------------------

La Chanteuse.

La chanteuse chante, debout sur son comptoir.
Ayant comme spectateur et seule assemblée,
Un maigre regroupement de personnes non éméchées.
Ce spectacle est cependant agréable à voir.

La chanteuse chante, un chant empli de joie et d’espoir
De belles paroles finement entrelacées
Ne faisant rien de plus que s’ajouter à sa magnifique beauté.
Néanmoins, à travers ce chant se cache une note de désespoir.

La chanteuse chante, cachant visiblement sa tristesse
Elle cache donc derrière sa chanson ses sentiments
Et devant le fait accompli, elle continu, les refoulant.
Mais à la fin de son chant, elle ne semble pas plus souriante devant la foule en liesse.


----------------------------------------------------------

Voici mon dernier poème que j'avais fait "Rp parlant" pour un collègue de l'Alliance, de la part de mon barde du Kirin tor.


Amir Frappeaube, le Redresseur de torts ennemi du mauvais sort.


Allons, ne vous ai-je point conté les aventures
De notre grand bleu tout en armure ?
Ne vous ai-je point raconté comment, muni d’une simple épée
Il aurait combattu quelques malandrins mal avisés ?
Ou comment muni d’un gant en plaque
Il dispersait une armée de gueux à grand renfort de claque ?

Ma foi il est de mon devoir de corriger cette maladresse
Et de vous raconter avec clairvoyance et clarté,
Les périples d’Amir Frappeaube notre Grand bleu si bien nommé
En y ajoutant une touche personnelle d’éloquence et de finesse.
Qui bien entendu apportera une touche de rêve et de joie
A ce récit simple racontant ses exploits.

Il y a donc un début à cette histoire fabuleuse
Qui se déroule à Hurlevent, une ville relativement pieuse
Notre Grand bleu arpentait les pavés
Dans le but évident de se sustenter.
Lorsque sans crier gare un vil gueux tout de lambeaux vêtu 
Vint barrer sa route, menaçant sa vertueuse bourse d’un doigt malvenu

Ricanant avec assurance, il s’avança vers le Grand bleu
Lui sommant de lui donner une pièce afin de l’aider dans sa tâche
Qui consistait à nourrir 2 enfants dont 5 malades, et une vache.
Notre héros n’eut le temps de répondre que le gueux convoqua ses sbires
Et sans crier gare l’armée ainsi fondée chargea notre Ami Amir
Une lutte endiablée ainsi s’engagea, les gueux encerclant le Redresseur de Torts
Mais celui-ci ne s’avoua pas vaincu, il allait utiliser son arme maîtresse
C’est ainsi qu’a renfort de claque en plaque il dispersa les faquins avec une certaine adresse
Rien à dire, les manants n’en menaient pas large, il était le plus fort
Et c’est ainsi qu’il continua sa route, laissant derrière lui les malandrins, d’un air victorieux.

--------------------------------------------------

Voilà voilà, à vous de me dire votre avis là dessus; qui sait, j'reprendrai peut être un jour, tout dépendra vos avis  Smile

________________________________________
avatar
Canker
Visiteur

Messages : 64
Date d'inscription : 26/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poèmes divers.

Message par Canker le Mer 3 Fév 2016 - 0:08

Je vous laisse imaginer qui pourrait bien avoir écrit ce poème. Wink



Poème pour Canker.

Centre de mon univers
Sans toi je me perds
Tu m’apportes joie et douceur
Je ne peux que t’offrir mon cœur.

Amour, c’est tout ce qui me vient à l’esprit
Quand il s’agit de toi
Et ce, qu’il fasse jour ou nuit
Tout ce que je veux, c’est être dans tes bras.

Naturellement, je reconnais mes erreurs
Je t’ai fait souffrir à tort
C’est la source de mes malheurs
Et rien ne saurait les racheter, même la mort.

Kyrielle de souffrances
J’ai cherché le pardon dans l’errance
La folie a bien failli m’emporter
Mais tu étais là, tu m’as sauvé.

Eclair de joie à travers les ténèbres de mon esprit
Ton amour m’a épargné l’oubli
Tu es ma lumière, dans ce monde noir
Tu es mon soleil, mon espoir

Romance simple et lyrique
N’y voit ni malice ni mélancolie dramatique
La conclusion à retenir de ces quelques rimes est que tu es tout pour moi
Tout ce qui compte, tout ce que j’aime, je n’imagine pas une seconde l’éternité sans toi.

________________________________________
avatar
Canker
Visiteur

Messages : 64
Date d'inscription : 26/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poèmes divers.

Message par Canker le Mer 3 Fév 2016 - 0:09

Poème de Canker

Difficile de considérer le temps
Cette notion, si concrète quand elle décide de notre sort
Si fictive quand il s’agit d’un tout autre élément
Pour moi, cette notion ne représente plus rien, je suis mort.

Oublier, cela semble aisé à faire
Toutefois, cela ne semble jamais marcher comme on l’espère.
Car au final, les souvenirs reviennent, et également les remords,
Pour moi, c’est tout ce qui me reste, je suis mort.

Un jour, on est là, plein de vie,
Le lendemain, nous ne sommes plus rien, juste rage, tristesse, délire, mélancolie.
La vie est une chose éphémère et bien trop courte, douce ironie du sort.
Pour moi, la vie ne représente plus rien, rien qui en vaille la peine, je suis mort.

Lassitude, déjà vu, comble de l’ennui
Le calme est l’ami de certain, parfois l’ennemi.
C’est une notion qui, si non respectée en met plus d’un en tort
Pour moi, le calme est une chose vide, dénuée d’intérêt, insupportable, je suis mort.

Extase, folie, rage, joie, tristesse, désespoir, démence
Voilà des choses qui entrainent parfois l’insouciance.
Toutefois, ces sentiments permettent aussi, à ceux sachant les utiliser, d’être fort
Pour moi, ces sentiments n’ont plus aucune importance, je suis mort.

Ubiquité, illusion, rêve irréalisable
Chacun rêve un jour d’être en deux lieux à la fois, chose inimaginable
Cela se retrouve souvent dans un choix, une envie, de prime abord.
Pour moi, cette illusion a laissé place à la réalité, elle n’existe pas, je suis mort.

Réalisme cynique, pessimisme, euphémisme maladif
Voilà ce qui me résume le mieux, moi qui n’a pas été assez vif
Il ne me reste que douleur, peine, vide abyssal, remord
Mais ma condition et mes états d’âme n’ont plus d’importance, je suis mort.

________________________________________
avatar
Canker
Visiteur

Messages : 64
Date d'inscription : 26/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poèmes divers.

Message par Canker le Mer 3 Fév 2016 - 0:09

Des mots insignifiants ?

Aurais-tu déjà oublié ?
Ou bien est-ce ma mémoire qui me fait défaut ?
Malgré ton air impassible tu sembles bien étonné
Serait-ce la conséquence de mes simples mots ?

Mes mots seraient donc si puissants ?
Serais-je encore capable de te faire éprouver un tel sentiment ?
Je m’approche simplement, j’attends ta réaction
Quoique tu fasses tu le sais, mon cœur je t’en fais don.

Originalité, pas vraiment
Médiocrité, probablement.
Je reste toutefois devant toi, confiante.
Sans doute suis-je stupide, voire démente.

Utopiste, je dois sans doute l’être un peu
J’aspire à quelque chose de révolu à tes yeux.
Ton éternel silence m’attriste, inévitablement.
Et alors que la mélancolie me gagne, tout s’arrête soudainement.

Réalité ? Illusion ? Voilà que tu m’enlaces tendrement.
Finalement, malgré les aléas tu restes le même.
Je soupire, rassurée, et je t’étreins à mon tour lentement.
Posant ma tête contre la tienne, je le répète à nouveau faiblement, « Je t’aime ».

________________________________________
avatar
Canker
Visiteur

Messages : 64
Date d'inscription : 26/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poèmes divers.

Message par Canker le Mer 3 Fév 2016 - 0:09

Sentiment impossible à exprimer.

Ma mémoire a été variante, fut un temps.
Il m’est arrivé d’oublier qui j’étais.
Néanmoins, dans cet enfer d’incertitude, tu persistais.
Tu étais là, en tout temps.

Aimer, c’est une chose que je ne puis dire.
Mes sentiments ne sont que des bribes, ils me font défaut.
Si je devais prononcer cette phrase, elle sonnerait faux.
Tout ce que je puis exprimer se traduit en un maigre sourire.

Les années ont passé, et pourtant nous sommes encore là.
Nous avons tous deux fait des erreurs.
Par plusieurs fois, nous avons été frappés par le malheur.
Et pourtant, à chaque fois, nous nous en sortons ensemble, toi et moi.

Kyrielle de souvenirs, parfois bons ou mauvais.
Il m’est arrivé de te haïr, tout comme de t’aimer.
Aujourd’hui, si une chose est certaine, c’est que je ne pourrais plus jamais te détester.
Grâce à toi je me sens en mesure d’avancer, sans toi je suis incomplet.

Innocence ou idéalisme, je ne pourrais dire ce qui te définit le mieux.
Je ne puis hélas prétendre à aucun des deux.
Ce qui est sûr c’est que sans toi je ne serais rien
Je ne serais qu’un monstre, une abomination, un être méprisé voire craint.

Navré, ma chère, c’est tout ce que je puis te dire.
Je ne pourrais jamais prononcer les mots que tu désires.
Ma seule possibilité pour répondre à tes sentiments
Sera de t’enlacer et dire que je serais à tes cotés, éternellement.

________________________________________
avatar
Canker
Visiteur

Messages : 64
Date d'inscription : 26/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poèmes divers.

Message par Canker le Mer 3 Fév 2016 - 0:09

La vie est un Grand Poème.





________________________________________
avatar
Canker
Visiteur

Messages : 64
Date d'inscription : 26/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poèmes divers.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum