Annales de l’Académie Maestria, 11ème mois de l’an 31, campagne dans les Tarides du sud Voir le sujet précédent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annales de l’Académie Maestria, 11ème mois de l’an 31, campagne dans les Tarides du sud Voir le sujet précédent

Message par Admin le Mer 3 Fév 2016 - 16:32

Annales de l’Académie Maestria, 11ème mois de l’an 31, campagne dans les Tarides du sud :

Linrielle Aubéclat. Mage de bataille en devenir, voilà qui j’étais. Une académicienne parmi les Maestria, l’élite des mercenaires en Azéroth. Toujours en formation, je participais au contrat comme n’importe lequel d’entre nous. Je me devais de donner le meilleur de moi-même pour que le nom des Maestria perdure.

De nombreuses fois, la Horde fit appel à nous pour nos talents. De nombreuses fois nous sommes intervenus en renfort. Cette fois-ci en faisait partie.

Depuis un moment déjà, l’arrivée du cataclysme provoqué par Deathwing, l’Alliance avait avancé dans les Tarides. Jusqu’alors territoire de la Horde, ce débarquement ne pouvait rester impuni. Toutes les forces armées disponibles de la région devaient agir pour repousser les hommes de Varyan hors de ces terres.

Un champ de bataille particulier était en place dans la partie sud des Tarides. De part et d’autre d’une brèche se trouvaient les forts respectifs de la Horde et de l’Alliance : Fort Grommash et Fort Triomphe. Depuis le début des affrontements, la possession de la brèche changeait d’un camp à l’autre. Rien ne laissait présager une bataille brève mais plutôt des combats de longue haleine.

Pour moi, c’était une première. Bien que faisant partie des Maestria depuis quelques temps, mon jeune âge ne m’avait pas permis d’avoir une expérience sur les champs de bataille.

Ce jour-là était particulier. Nous avions été appelé en renfort avec une troupe d’elfes de sang, Les Fils de Quel’Thalas.

Une fois sur place, nous nous sommes retrouvés en présence du Seigneur de Guerre Varkh le Cherche Guerre, d’Atia et de Marà notre capitaine.
Le Cherche Guerre m’impressionnait toujours. Un orc dans son armure de plaques, imposant. De lui se dégageait une force impressionnante, une assurance lui valant le respect de ses hommes et de l’ensemble des troupes en présence.

Cette fois-ci, l’objectif était le suivant : charger de front avec une partie des forces armées tandis que deux autres groupes prendraient l’ennemi à revers pour ensuite les forcer à se retrancher dans leur fort. Et pour cela, des catapultes ont été mises à disposition des forces de la Horde.

Les groupes se sont formés : deux groupes de combattants légers et discrets étaient là pour attaquer les flancs de la formation adverses. Le troisième groupe dans je faisais partie attaquerait de front.
La tension monta. Je ne me sentais pas sereine. Un tel affrontement était nouveau pour moi. D’ordinaire les contrats ne se passaient pas sur un champ de bataille, bien qu’il y avait des combats. Ici, j’allais devoir me donner à 200%. Dans ma tête, de nombreuses pensées allaient et venaient : est-ce que je vais être à la hauteur ? Vais-je être blessée ? La mort m’attend-elle au bout ? Plein de questions qui font que mon état ne s’améliorait pas.
Je regardai les autres autour de moi. Tout le monde semblait tendu, le visage fermé pour ne pas montrer d’émotions. Visiblement, je ne devais pas exceller dans ce domaine, tant est si bien que Thaleras s’approcha de moi.


- Ca va aller Lin’ ?, demanda l’elfe
- Hm…..je crois oui. Tu penses que ça se passera bien ?
- Tu sais, cette tactique a été pensée, réfléchie plusieurs fois et c’est la meilleure qui a été trouvée.
- Tout se passera bien alors…


Thaleras posa alors une main sur mon épaule. Juste ce geste me redonna un peu courage. Ca ne parait pas grand-chose mais lui avoir parlé m’a fait du bien.
Autour de nous, tout le monde se préparait, vérifiait son équipement pour être fin prêt dès que le Seigneur de guerre donnerait son aval pour lancer l’assaut.

Je pensais être prête, du moins autant que possible pour aller affronter la dure réalité d’un affrontement tel que celui qui nous attendait. J’ai rejoint le groupe dans lequel j’avais été assignée. Les capitaines de chaque groupe font leur petit discours pour donner du courage à leurs hommes.

Tout se mit en place. Nous nous sommes avancés vers le front tandis que les deux groupes de combattants légers, pouvant combattre dans les ombres pour la plupart, disparaissaient de ma vue.

Devant moi s’offrit alors une vision comme j’en ai peu vue : une énorme brèche, parsemée de sang séché, de morceaux de corps en décomposition, de charognards venant se repaitre des restes. Un champ bataille comme beaucoup d’autres. Cependant, celui-là, c’était le premier que je voyais de mes yeux. L’odeur de sang séché vous prenez aux tripes dès lors que vous vous approchiez. J’ai alors relève les yeux en face de moi. Notre sortie a été bien évidemment repérée par l’ennemi. Les troupes de l’Alliance en faction à Fort Triomphe s’amassaient déjà dehors.

Notre rôle face à cette masse en armure, c’était de tenir pour que les combattants légers fassent le plus de dégâts possibles. Les catapultes étaient là pour nous aider.


- Ca va aller, dis-je tout bas pour me rassurer.

Le Cherche guerre s’avança et nous fit face :

- Soldats de la Horde. Aujourd’hui, nous sommes tous ici, orcs, elfes, trolls, taurens, tous ici dans un seul but. Nous ne voulons pas de la présence de l’Alliance ici. Nous allons renvoyer ces chiens chez eux. Mais avant ça, ils vont goutter à la puissance des fiers combattants qui composent cette armée. Je compte sur vous pour vous battre avec fureur, avec honneur. Nous, le groupe d’assaut, devons tenir face à la troupe ennemie. Nous devons tout donner pour qu’en ce jour, la Horde soit victorieuse, pour que nous soyons victorieux. Pour chaque camarade qui tombera à vos côtés, rendez-le à l’ennemi au centuple !
Ce soir, c’est devant les murs de Fort Triomphe que nous serons. Et de cette bataille nous sortirons victorieux !
LOK’TAR !!!! POUR LA HORDE !!!


Tout le monde reprit alors le cri du Cherche guerre, tous sans exception. Moi-même je me suis laissée aller à hurler ces mots pour me donner du courage.

Tout se mit alors en mouvement, le groupe d’assaut passa à l’attaque. J’ai suivi le mouvement, épée au clair, l’épée de mon père qui me suivait depuis mon arrivée chez les Maestria. Dès lors que nous avions posé un pied dans la brèche, j’ai vu l’Alliance se mettre en mouvement.

A partir de ce moment-là, je n’ai eu qu’une seule chose en tête : survivre, tuer pour ne pas être tuée.

Je n’étais pas en première ligne mais c’était tout comme pour moi. Je faisais pleuvoir le feu et la glace devant la ligne de front.

Un homme se présenta devant mo malgré la ligne formé devant, dans une armure complète, la fureur se lisant dans ses yeux. Face à moi il devait se dire que c’était gagné d’avance. Il m’attaqua d’un coup d’estoc que j’ai dévié pour, dans la seconde qui suivit, lui envoyer un trait de feu en plein visage. J’ai pu lire la surprise de dessiner sur son visage avec que les flammes ne viennent faire fondre sa peau et le faire hurler de douleur. Je l’ai alors achevé d’un coup d’estoc, mettant fin à son tourment.

D’autres furent victimes de mes sorts et de ma lame. La bataille faisait rage, mes frères d’armes se battaient, attaquaient, se défendaient, mourraient. C’est alors qu’une explosion retentit. Un nuage de fumée s’élevait derrière les lignes ennemies. Lignes ennemies qui payèrent le prix fort pour leur inattention brève, mais fatale.
Une voix se fit alors entendre parmi le fracas des armes :

- POUR LA HORDE, LOK’TAR !!!!, cria le Cherche guerre.

Notre groupe d’assaut profita de cet instant pour percer leur défense, de concert avec les groupes de combattants légers qui frappaient sur les flancs. L’ennemi était acculé. Leur nombre diminuait plus vite que le nôtre Nous avancions, grappillant du terrain au fur et à mesure que les ennemis tombaient ou reculaient.

Et puis soudain, un cor se fit entendre en direction du fort de l’Alliance. La retraite était sonnée. L’ensemble des troupes se retira rapidement pour se retrancher derrière les murs d’enceinte.

C’est alors que tous les combattants de la Horde, moi comprise, hurlèrent leur joie, heureux d’avoir fait plier l’ennemi. Ces cris résonnèrent dans toute la vallée. Une fois arrivée sur le versant opposé de la brèche, je voyais le fort de l’Alliance en face de moi.

Je suis alors tombée à genoux, l’adrénaline du combat laissant place au contrecoup. Je regardais mes mains trembler, du sang couvrant quelques parties de mon armure. J’avais de la poussière sur le visage. Et encore, si ce n’était que le visage. La poussière collait partout, sel mélangeant au sang des ennemis. J’avais quelques entailles, mais rien qui ne puisse pas se soigner facilement. Ensuite j’ai posé mon regard tout autour de moi : j’avais survécu, nous étions sortis victorieux de cet affrontement Partout les soldats se félicitaient, hommes, femmes, orcs, trolls, elfes, tout ça n’avait pas d’importance.

Thaleras vint alors de nouveau poser sa main sur mon épaule :


- On y est arrivé, dit-il avec un sourire.
- Oui, lui ai-je répondu, lui rendant son sourire.

La voix du Seigneur de Guerre mit fin à cet instant de bref repos :

- Amenez les catapultes pour que leurs murs soient à portée de tir ! Mettez en place des tours de gardes, formez des groupes de patrouilles !

Pas le temps de se reposer. A peine la victoire acquise qu’il fallait se remobiliser. Je me suis alors relevée avec l’aide de Thal’ pour ensuite rejoindre les membres de l’Académie. Chacun fut affecté à une tache : surveillance, patrouille. Personne ne devait rester inoccupé en dehors des périodes de repos.

Petit à petit le siège de Fort Triomphe se mettait en place. Les catapultes avaient été avancées, les patrouilles envoyées, tout était en place.

Premier siège pour ma part. Personne ne savait combien de temps cela allait durer. Quelques heures ? Quelques jours ? Un mois ?

Je savais juste que cela n’allait pas être de tout repos...
avatar
Admin
Admin

Messages : 44
Date d'inscription : 02/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum